Pétrole iranien: L'UE peine à s'accorder pour trouver un accord sur l'embargo

Avec Reuters

— 

Les pays de l'Union européenne ne sont pas parvenus mercredi lors d'une réunion de leurs ambassadeurs à Bruxelles à finaliser les détails de l'embargo pétrolier en Iran. Ils maintiennent toutefois leur objectif d'arrêter une décision finale lundi lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères des Vingt-Sept, ont déclaré deux diplomates européens au fait des discussions.

Parmi les questions encore en suspens figure notamment celle de la date d'entrée en vigueur pleine et entière de l'embargo à l'issue d'un délai de carence devant permettre d'exécuter certains contrats existants et de sécuriser des sources d'approvisionnement alternatives. La présidence danoise de l'UE a proposé que cette date soit fixée au 1er juillet mais la Grèce a réclamé plus de temps, alors que plusieurs pays ont poussé pour une mise en oeuvre plus rapide, ont expliqué ces diplomates.

«Tout le monde conserve la volonté d'une décision lundi»

«Le compromis danois n'a pas été endossé. De nouvelles réunions auront lieu d'ici lundi matin. Tout le monde conserve la volonté d'une décision lundi», a dit l'un d'entre eux. «Un accord n'a pas pu être trouvé aujourd'hui mais nous sommes confiants dans le fait de le trouver lundi», a-t-il dit.

Les Vingt-Sept se sont également entendus mercredi sur le principe d'un gel des actifs de la banque centrale d'Iran mais ils doivent également finaliser certains détails d'ici lundi afin de limiter l'impact de ces sanctions sur le commerce jugé légitime ainsi que sur la population iranienne.