Primaires républicaines: Perry jette l'éponge, Santorum proclamé gagnant dans l'Iowa

ÉTATS-UNIS istancé lors des deux premiers caucus, Rick Perry se retire au profit de Newt Gingrich...

N. Bg. et C.C. avec agences

— 

Rick Santorum et Mitt Romney à Myrtle Beach, en Caroline du Sud (Etats-Unis), le 16 janvier 2012.
Rick Santorum et Mitt Romney à Myrtle Beach, en Caroline du Sud (Etats-Unis), le 16 janvier 2012. — David Goldman/AP/SIPA

On se souvient des résultats surprenants du premier «caucus» (élections primaires ayant lieu dans chaque Etat pour désigner le candidat républicain à la présidentielle de novembre prochain), en Iowa: le favori des sondages, Mitt Romney, l'avait emporté à huit voix près devant Rick Santorum. Romney avait ensuite remporté le caucus du New Hampshire, devenant le premier candidat républicain non-sortant à remporter les deux premiers caucus d'affilée.

Mais la campagne connaît ce jeudi un tournant important: Rick Santorum a finalement été proclamé vainqueur des primaires du 3 janvier en Iowa, avec 34 voix d'avance sur Mitt Romney, selon des résultats certitifiés par les instances locales du Parti républicain.

Anomalies dans 131 circonscriptions

Cette inversion serait liée à la perte des résultats dans huit circonscriptions de l'Iowa, selon le quotidien Des Moines Register. Le journal ajoute que des anomalies ont été observées au total dans 131 circonscriptions mais toutes ne concernent pas Romney et Santorum.

Mitt Romney a réagi à cette annonce en parlant de «quasi-égalité» et le camp de Santorum s'est réjoui des nouveaux résultats. Rick Santorum, catholique ultraconservateur, a recueilli 29.839 voix contre 29.805 à l'ancien gouverneur du Massachusetts, considéré comme un modéré au sein du Parti républicain.

Perry jette l'éponge et rejoint Gingrich

Parallèlement, Rick Perry, gouverneur du Texas, a annoncé ce jeudi son retrait de la course à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle aux Etats-Unis. Un temps favori des sondages, Rick Perry s'est effondré fin 2011, notamment en raison de prestations désastreuses lors des débats télévisés, et il a été largement distancé lors des deux premières consultations, dans l'Iowa et le New Hampshire.

Ce retrait intervient à deux jours de la primaire en Caroline du Sud. Rick Perry soutient désormais un autre candidat, Newt Gingrich. Ce dernier l'a remercié en retour sur Twitter, se disant «honoré» et invitant ses supporters à rejoindre sa campagne «afin de battre Barack Obama