Chine: L'écrivain Li Tie condamné à 10 ans de prison pour subversion

Avec Reuters

— 

La justice chinoise a condamné l'écrivain Li Tie à dix ans de prison pour subversion dans des textes où il a exhorté la population à faire valoir ses droits, a déclaré jeudi l'un de ses proches. Un tribunal de Wuhan, dans le centre de la Chine, a jugé Li Tie en avril dernier mais ne l'a déclaré que mardi coupable de «subversion du pouvoir d'Etat», a dit à Reuters ce proche, qui a gardé l'anonymat par crainte de représailles.

Agé de 52 ans, Li se voit reprocher notamment 13 essais qui appelaient à défendre «les droits de la population» et ont été publiés sur internet ou dans des journaux à l'étranger, a précisé ce proche.

L'annonce de cette peine survient trois semaines après la condamnation d'un autre dissident, Chen Xi, à dix ans de prison pour incitation à la subversion. En décembre, un autre opposant, Chen Wei, de la province du Sichuan dans le sud de la Chine, a écopé d'une peine de neuf ans de détention pour le même chef d'«incitation à la subversion».

Durant les dix dernières années, Li Tie a écrit de nombreux articles défendant la démocratie, des élections locales au suffrage universel et prônant l'avènement d'un Etat de droit fondé sur le respect de la Constitution.