Etats-Unis: Obama séduit de moins en moins les électeurs indépendants

Reuters

— 

Les électeurs indépendants, qui avaient joué un rôle non négligeable dans la victoire de Barack Obama à la présidentielle de 2008, pourraient bien lui faire défaut en novembre lorsqu'il briguera un second mandat à la Maison blanche, à en croire un sondage New York Times/CBS rendu public mercredi.

Une majorité d'électeurs indépendants désapprouvent la politique économique du président et ne voient pas quels seront ses objectifs s'il obtient un nouveau bail de quatre ans à la Maison blanche, écrit le New York Times.

Seuls 31% des électeurs indépendants déclarent avoir une bonne opinion de Barack Obama, et les deux tiers estiment qu'il n'a pas obtenu de succès dans ses efforts pour redresser l'économie.

En 2008, Barack Obama avait obtenu le soutien de 52% des indépendants, tandis que le choix de 44% se portait sur son adversaire républicain, John McCain.

Sur l'ensemble des électeurs, 38% disent avoir une bonne opinion de Barack Obama, 45% une mauvaise opinion et 17% ne pas avoir d'avis sur la question, selon le sondage New York Times/CBS, réalisé du 12 au 17 janvier auprès de 1.154 personnes, dont 1.021 électeurs inscrits.