Londres: La justice prie les «indignés» de Saint-Paul de quitter les lieux

Avec Reuters

— 

La Haute Cour de la City a ordonné ce mercredi aux «indignés», militants anticapitalistes installés depuis plus de trois mois sur le parvis de la cathédrale Saint-Paul à Londres, de quitter les lieux.

Plusieurs dizaines de militants, inspirés du mouvement «Occupy Wall Street» à New York, campent depuis le 15 octobre devant l'édifice religieux, haut lieu touristique de la capitale anglaise. La City of London Corporation, qui administre le quartier des affaires, avait lancé des procédures judiciaires pour faire évacuer les manifestants.

Lors d'une audience dans une salle bondée, le juge Keith Lindblom a ordonné ce mercredi le démantèlement du campement pour des raisons d'hygiène et de sécurité et afin de ne pas gêner l'accès à la cathédrale. Plusieurs dizaines d'«indignés» étaient dans la salle, portant sur leurs vêtements des badges pacifistes et anti-nucléaires. L'un d'eux a crié «C'est une honte!» à l'énoncé de la décision par le juge. John Cooper, avocat du mouvement Occupy London, a annoncé qu'il ferait appel.