Syrie: La Russie s'oppose à des sanctions et au déploiement de troupes

© 2012 AFP

— 

La Russie, membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, s'oppose à toute sanction contre la Syrie et à l'éventuel envoi de troupes étrangères dans ce pays, a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.
La Russie, membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, s'oppose à toute sanction contre la Syrie et à l'éventuel envoi de troupes étrangères dans ce pays, a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. — Karen Bleier afp.com

La Russie, membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, s'oppose toujours à toute sanction contre la Syrie et à l'éventuel envoi de troupes étrangères dans ce pays, a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. «Nous ne soutiendrons aucune sanction» contre Damas, a déclaré M. Lavrov lors d'une conférence de presse, ajoutant que tout Etat qui souhaite une intervention militaire en Syrie ne recevrait «aucun mandat du Conseil de sécurité de l'ONU».

L'émir du Qatar, cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani, s'est dit favorable samedi à l'envoi de troupes arabes en Syrie, afin de «mettre fin à la tuerie» dans le pays, secoué depuis dix mois par une révolte populaire réprimée dans le sang, la première prise de position de ce type d'un dirigeant arabe. Damas a répondu mardi que la Syrie rejetait le déploiement de troupes arabes proposé par le Qatar, afin de faire cesser la violence dans le pays, affirmant que le peuple syrien y fera face.

La Russie, allié traditionnel de Damas, a jusqu'ici bloqué tous les projets de résolution au Conseil de sécurité de l'ONU condamnant la répression de la contestation par le régime du président Bachar al-Assad. Moscou s'oppose fermement à toute ingérence dans la crise syrienne et est contre un embargo du Conseil de sécurité de l'ONU sur les livraisons d'armes à la Syrie, dont Moscou est le principal fournisseur depuis la période soviétique.