Norvège: L'islam radical représente la plus grande menace

Avec Reuters

— 

Les extrémistes islamistes restent la plus grande menace pour la Norvège, malgré le massacre commis en juillet par le militant islamophobe Anders Behring Breivik, a estimé ce mardi Janne Kristiansen, chef de la police nationale.

«Ces dernières années, nous avons assisté à une évolution qui a conduit des (musulmans) élevés en Norvège au radicalisme et pour qui la Norvège et sa société sont des ennemis», a-t-elle déclaré.  «Ces gens ont beaucoup de contacts avec des extrémistes islamistes à l'étranger. Ils se rendent dans des camps d'entraînement dans des zones de conflit et ils voyagent pour participer à des luttes armées avant de revenir en Norvège», a-t-elle ajouté.

«Le nombre d'extrémistes de droite reste très minime»

«Le nombre d'extrémistes de droite reste très minime», a-t-elle répondu à ceux qui reprochent à la police de négliger les activistes tels que Breivik, qui a reconnu avoir commis un attentat ayant coûté la vie à huit personnes dans le centre d'Oslo puis s'être rendu sur l'île d'Utoya, où il a abattu 69 participants de l'université des jeunes du Parti travailliste.

Janne Kristiansen a toutefois reconnu que les partis politiques et leurs représentants faisaient l'objet de menaces plus nombreuses et plus graves depuis ce massacre, sans préciser leur provenance. L'ouverture du procès de Breivik, le 16 avril, devrait faire perdurer le problème, a-t-elle ajouté.