L'Allemand Martin Schulz élu président du Parlement européen

© 2012 AFP

— 

Le social-démocrate allemand Martin Schulz a été élu mardi président du Parlement européen pour un mandat de deux ans et demi, en remplacement du conservateur polonais Jerzy Buzek, et a promis de faire entendre la voix des élus face aux gouvernements.
Le social-démocrate allemand Martin Schulz a été élu mardi président du Parlement européen pour un mandat de deux ans et demi, en remplacement du conservateur polonais Jerzy Buzek, et a promis de faire entendre la voix des élus face aux gouvernements. — Pierre-Philippe Marcou afp.com

Le social-démocrate allemand Martin Schulz a été élu mardi président du Parlement européen pour un mandat de deux ans et demi, en remplacement du conservateur polonais Jerzy Buzek.

Totalisant 387 des voix sur 670 suffrages exprimés, l'ancien chef de file du groupe socialiste a été élu avec le soutien des députés de la principale formation du Parlement, le PPE (Parti populaire européen), en vertu d'un accord entre les deux partis pour se partager le perchoir à mi-terme de la mandature d'une durée de cinq ans. Il a aussi bénéficié des voix des élus libéraux et d'une grande partie des Verts.

«Tentatives de renationalisation des Etats»

Candidats face à lui, les Britanniques Diana Wallis (ALDE, libéraux) et Nirj Deva (ECR, conservateurs eurosceptiques) ont recueilli respectivement 141 et 142 voix. Sept anciens présidents du Parlement européen étaient présents dans l'hémicycle pour assister à la victoire de M. Schulz.

La majorité des eurodéputés espèrent que le nouveau président saura porter comme il en a fait la promesse la voix du Parlement au sein des institutions européennes, à un moment où les gouvernements, en particulier l'Allemagne et la France, entendent tenir seuls les rênes dans l'UE. Le coprésident des Verts Daniel Cohn-Bendit se dit ainsi sûr que Martin Schulz saura «défendre la méthode communautaire face aux tentatives de renationalisation des Etats» des affaires européennes.

Martin Schulz, 56 ans, est un homme d'appareil entré à 18 ans au parti social-démocrate allemand (SPD) et élu au Parlement européen depuis 1994. Il a accédé en 2004 à la présidence du groupe socialiste, qu'il a dirigé d'une main de fer en parvenant à discipliner les différentes tendances.