Guinée: Un mort lors de protestation contre la pénurie d'électricité

Reuters

— 

Au moins une personne a été tuée lors d'émeutes à Kamsar, dans le nord-ouest de la Guinée, sur fond de colère provoquée par des coupures de courant, rapportent ce lundi des témoins. Les autorités guinéennes n'ont pas commenté dans l'immédiat les événements qui se sont déroulés dans cette ville à 300 km au nord-ouest de la capitale Conakry, où est située une importante mine de bauxite appartenant à CBG. La production de la mine est d'environ 13 millions de tonnes par an.

"Les habitants de Kamsar sont en colère et demandent d'être mieux fournis en électricité. Ils disent vouloir être approvisionnés directement par l'électricité de l'usine de bauxite", a confié Mohamed Camara, habitant de la ville. Selon une personne présente lors des affrontements, des étudiants ont rejoint la protestation et ont fait dégénérer une situation déjà tendue. "Une jeune homme a été tué et quatre autres ont été blessés", a indiqué un témoin.

"Le commissariat et la gendarmerie ont été mis à sac par les manifestants. Les forces de l'ordre ont ensuite réagi", a confié un autre témoin.