Le Premier ministre pakistanais sommé de comparaître devant la Cour suprême

Avec Reuters

— 

La Cour suprême du Pakistan a sommé lundi le Premier ministre Yusuf Raza Gilani de comparaître jeudi prochain en raison de l'absence de poursuites engagées à l'encontre de responsables du gouvernement impliqués dans des affaires de corruption. «Dans ces circonstances, nous n'avons d'autre option que celle de publier une citation à comparaître à une audience de justification», indique la Cour suprême. «Le Premier ministre devra comparaître en personne le 19 janvier.»

Cette annonce survient sur fond de tensions entre l'armée et le gouvernement civil qui menacent de faire plonger le pays dans une crise politique.

Les relations entre les autorités civiles et militaires n'ont plus été aussi tendues au Pakistan depuis le dernier coup d'Etat en date, en 1999, ce qui alimente les rumeurs sur l'imminence d'un nouveau putsh.