Du matériel explosif découvert par la police en Thaïlande

Avec Reuters

— 

La police thaïlandaise a découvert lundi du matériel pouvant servir à la fabrication d'une bombe deux jours après l'arrestation d'un Libanais soupçonné de préparer une attaque dans la capitale Bangkok. La sécurité a été renforcée vendredi dans plusieurs quartiers de la capitale et autres lieux touristiques du pays en raison d'informations américaines et israéliennes faisant état de menaces terroristes.

Un ressortissant libanais en possession d'un passeport suédois a été arrêté par la police. Selon les autorités thaïlandaises, il aurait des liens avec le mouvement chiite libanais du Hezbollah soutenu par la Syrie et l'Iran et considéré comme une organisation terroriste par Washington. Suivant les indications du suspect, la police a découvert des susbtances utilisées pour fabriquer des explosifs, notamment 4.380kg d'urée et du nitrate d'amonium, dans un immeuble de Samut Sakhon, dans le sud-ouest de Bangkok.

Selon le chef de la police nationale, Priewpan Damapong, Atris Hussein assure qu'il n'avait pas l'intention de perpétrer une attaque en Thaïlande mais seulement de transporter les susbtances explosives dans un pays tiers. Un deuxième suspect a réussi à quitter le pays, selon la police. «Je voudrais demander aux citoyens de ne pas paniquer. Nous contrôlons la situation», a déclaré lundi le Premier ministre Yingluck Shinawatra.