Naufrage d'un chalutier irlandais: Recherches suspendues, quatre disparus

© 2012 AFP

— 

Les recherches en vue de retrouver les quatre personnes encore portées disparues au large des côtes irlandaises après le naufrage de leur chalutier ont été interrompues dimanche soir et reprendront lundi à l'aube, ont annoncé les garde-côtes irlandais.
Les recherches en vue de retrouver les quatre personnes encore portées disparues au large des côtes irlandaises après le naufrage de leur chalutier ont été interrompues dimanche soir et reprendront lundi à l'aube, ont annoncé les garde-côtes irlandais. — Loic Vennin afp.com

Les recherches en vue de retrouver les quatre personnes encore portées disparues au large des côtes irlandaises après le naufrage de leur chalutier ont été interrompues dimanche soir et reprendront lundi à l'aube, ont annoncé les garde-côtes irlandais. «A ce stade, je serai très surpris que nous retrouvions des survivants», a affirmé Declan Geoghegan, chef des opérations.

Deux hélicoptères des garde-côtes et plusieurs bateaux de sauvetage ont participé aux recherches, rendues difficiles par le mauvais temps. Le capitaine, un étudiant irlandais de 21 ans, Michael Hayes, et quatre marins égyptiens se trouvaient à bord du chalutier «Tit Bonhomme», enregistré en Irlande et précédemment immatriculé en France.

Un des marins égyptiens a pu être secouru et transporté par hélicoptère à l'hôpital universitaire de Cork (sud). «Tit Bonhomme» a rencontré des difficultés à l'approche du petit port de Union Hall, dans le sud de l'Irlande, a expliqué un porte-parole des garde-côtes, précisant que les services de secours avaient été contactés dimanche à 05h50 (06h50 heure française).