Nigeria: Menaces de grève dans le secteur pétrolier

Avec Reuters

— 

Le principal syndicat du secteur pétrolier nigérian a annoncé mercredi qu'il déciderait dans la journée de suspendre ou non la production de brut dans le cadre des manifestations contre la suppression des subventions sur l'essence. Le Nigeria, important fournisseur pour l'Europe et les Etats-Unis, exporte plus de deux millions de barils de pétrole par jour.

«Nous ne sommes pas dans la rue aujourd'hui car les représentants nationaux des ouvriers du pétrole annonceront d'ici ce soir leur décision sur la fermeture ou non de la production et des terminaux d'exportation», a déclaré Chika Onuegbu, responsable des relations industrielles du Pengassan.

«Cela marquera le début de la nouvelle phase des manifestations contre la suppression des subventions sur l'essence, et ce sera particulièrement désastreux pour le pays. La seule option du gouvernement sera de revenir à 65 naira le litre d'essence et de créer un espace de discussion», a-t-il ajouté. La décision du gouvernement nigérian de supprimer les aides publiques sur le prix de l'essence a suscité la colère des habitants et des syndicats, qui ont lancé lundi une grève générale pour réclamer leur rétablissement.