Al-Assad promet un référendum

— 

Dans un discours prononcé hier à l'université de Damas et retransmis à la télévision d'Etat, le président syrien Bachar al-Assad s'est déclaré favorable à l'intégration de « l'ensemble des forces politiques » au sein du gouvernement et à la tenue d'un référendum en mars sur une nouvelle Constitution. Arrivé au pouvoir en 2000 à la mort de son père, Bachar al-Assad qui, depuis le début du soulèvement populaire à la mi-mars 2011, alterne les promesses de réformes et la répression militaire, a une nouvelle fois exclu de quitter le pouvoir. Il a assuré qu'aucun ordre n'avait été donné de tirer sur la population, mais a promis de « frapper les terroristes d'une main de fer ».A. Le G.