Colombie: Bogota rejette des négociations de paix avec les Farc

Reuters

— 

Le président colombien Juan Manuel Santos a rejeté ce mardi la propostion de négociations de paix du nouveau chef des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc).

"Nous ne voulons pas de rhétorique supplémentaire. Le pays demande des actes concrets vers la paix", a indiqué le chef d'Etat sud-américain sur le site de microblogging Twitter. Bogota a fixé comme préalable à l'ouverture de toute discussion avec les rebelles qu'ils déposent les armes, libèrent tous leurs otages et cessent leurs attaques.

Un peu plus tôt, le chef des Farc, Rodrigo Londono, alias Timoleon Jiménez, alias "Timochenko", avait demandé à Santos l'ouverture de négociations pour mettre un terme à un conflit qui dure depuis cinq décennies.