Présidentielle américaine: Romney réduit l'écart sur Obama

Reuters

— 

Le républicain Mitt Romney s'impose comme le candidat préféré des électeurs de son camp et réduit l'écart sur Barack Obama, selon un sondage Reuters/Ipsos publié ce mardi sur les intentions de vote à l'échelle nationale aux Etats-Unis. L'ex-gouverneur du Massachusetts est crédité de 30% des intentions de vote. Le mois dernier, il n'obtenait que 18%. Cette progression confirme qu'il semble s'imposer, alors que les primaires ont à peine débuté, comme le candidat favori de la course à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle du 6 novembre prochain.

Son plus proche rival, Newt Gingrich, le devançait le mois dernier avec 28% des intentions de vote. L'ancien président de la Chambre des représentants dévisse de huit points et lui cède la première place. Pour ce qui est de l'élection présidentielle, Barack Obama reste avec 48% d'intentions de vote favori face à tout candidat républicain.

Dans le cadre d'un duel contre le président démocrate, Romney réunirait 43% des intentions de vote au niveau national. Mais l'écart se réduit: en décembre, le précédent sondage Reuters/Ipsos le donnait huit points derrière Obama.