La marine américaine porte à nouveau secours à des marins iraniens

Reuters

— 

Six nouveaux marins iraniens ont été secourus par les forces américaines, cette fois-ci dans les eaux au large de l'Irak, a fait savoir ce mardi le Pentagone, quelques jours après avoir annoncé qu'un bâtiment de guerre américain avait recueilli 13 pêcheurs iraniens enlevés par des pirates.

Cette nouvelle opération de sauvetage se produit sur fond de tension accrue entre Washington et Téhéran au sujet du programme nucléaire iranien, soupçonné par l'Occident de visées militaires. L'Iran a menacé en décembre de fermer le détroit d'Ormuz si les nouvelles sanctions américaines et européennes visaient ses exportations pétrolières.

John Kirby, porte-parole du Pentagone, a déclaré qu'une vedette des gardes-côtes américaines avait mené à bien la dernière opération de sauvetage en date, après avoir reçu un appel de détresse des marins iraniens, à 50 milles nautiques au sud-est du port irakien d'Oum Kasr. Les Iraniens ont indiqué que leur navire prenait l'eau. Jeudi dernier, les forces navales américaines présentes en mer d'Oman avaient porté secours à 13 pêcheurs iraniens qui étaient retenus en otages par des pirates depuis plus d'un mois.