Irak: Un groupe lié à Al-Qaida revendique une attaque à Bagdad

Reuters

— 

Le groupe de l'"État islamique d'Irak", affilié à Al-Qaïda, a revendiqué l'attaque de la "zone verte" fortifiée de Bagdad le 28 novembre qui a fait un mort et six blessés, rapporte le service de surveillance de sites islamistes SITE.

Le conducteur d'une voiture piégée avait réussi à pénétrer dans ce secteur ultrasécurisé qui abrite le Parlement, les principaux ministères et des ambassades. Selon SITE, l'"Etat islamique d'Irak" a revendiqué l'attaque dans un communiqué publié sur des sites islamistes dimanche et a expliqué avoir profité d'une faille dans la sécurité.

Le groupe a également revendiqué l'attentat à la voiture piégée du 26 décembre contre le ministère de l'Intérieur, qui a fait sept morts.