Turquie: Inculpation de l'ancien président Kenan Evren, auteur du putsch de 1980

Reuters

— 

La justice turque a inculpé l'ancien président turc Kenan Evren, auteur du putsch militaire de 1980, de "crimes contre l'Etat" lors de ce coup de force, qui s'était soldé par une cinquantaine d'exécutions et plusieurs centaines de milliers d'arrestations, rapporte l'agence de presse officielle Anatolie. Des poursuites en justice contre l'ex-général Kenan Evren, aujourd'hui âgé de 94 ans, auraient été impensables avant l'arrivée au pouvoir du parti islamiste modéré AKP (Justice et développement), qui a entrepris de réduire l'importance de l'armée dans la vie politique du pays.

Le parquet a fait savoir voici une semaine qu'il réclamait la perpétuité à l'encontre de Kenan Evren ainsi que contre l'ex-chef de l'armée de l'air, l'ex-général Tahsin Sahinkaya. A l'époque, les généraux justifièrent le coup d'Etat par la nécessité de mettre fin aux violences entre extrémistes de droite et de gauche - des violences provoquées, pour beaucoup de Turcs, par la CIA afin de faciliter l'arrivée des militaires au pouvoir.

Voici quelques jours, un autre général, Ilker Basbug, s'est retrouvé dans le collimateur de la justice turque. Cet ancien chef d'état-major des forces armées, soupçonné d'avoir pris part à un complot contre le gouvernement, a été placé en détention dans l'attente de son inculpation officielle. Basbug, qui a quitté le service actif en 2010, est le plus haut gradé impliqué dans l'enquête sur le réseau Ergenekon, un groupe ultranationaliste que les procureurs turcs accusent de complot contre le gouvernement AKP de Recep Tayyip Erdogan.