Yémen: Le gouvernement propose une immunité au président Saleh

Avec Reuters
— 

Le gouvernement yéménite a proposé dimanche une loi d'immunité afin d'accélérer le départ du président Ali Abdallah Saleh dans le cadre de l'accord négocié par l'entremise des pays du Golfe pour mettre un terme à la crise au Yémen.

Le projet de loi, précise l'agence officielle de presse Saba, accorderait l'immunité «à Saleh et à ceux qui ont travaillé avec lui dans tous les organismes et toutes les institutions civils, militaires et sécuritaires sous son autorité». La question d'une éventuelle immunité offerte au président sortant suscite la colère d'une partie de la population, qui réclame qu'il soit traduit en justice.

Les Nations unies ont estimé pour leur part qu'une immunité serait contraire au droit international. En onze mois de crise, plusieurs centaines de Yéménites ont été tués par les forces de sécurité.