Allemagne: Angela Merkel dément chercher un successeur au président Wulff

Reuters

— 

La chancelière allemande Angela Merkel a fait démentir ce samedi des informations de presse selon lesquelles elle discuterait du possible remplacement du président Christian Wulff, au cœur d'une vive polémique.

L'affaire trouve son origine dans un message laissé par le chef de l'Etat sur la boîte vocale du rédacteur en chef du quotidien Bild dans lequel Wulff réclamait un report de la parution d'un article sur un prêt immobilier à taux préférentiel dont il a profité en 2008.

Des discussions en cours, selon un journal

La fonction présidentielle est essentiellement honorifique en Allemagne mais la polémique peut atteindre Angela Merkel, qui a désigné Christian Wulff pour ce poste en 2010.  «Elle ne voit aucune raison de discuter d'un successeur au président», a déclaré son porte-parole, Steffen Seibert, à la Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung.

Le quotidien dominical affirme lui que des discussions sur le sujet ont eu lieu entre la chancelière et le libéral Philipp Rösler, vice-chancelier et président du FDP, l'allié de la CDU de Merkel.

La question faisait par ailleurs la Une des médias allemands ce samedi.