Egypte: La peine de mort requise contre Hosni Moubarak

MONDE L'ex-président est notamment accusé d'être impliqué dans la mort de manifestants...

Enora Ollivier, avec agences

— 

L'ex-président égyptien Hosni Moubarak arrive sur une civière à son procès, au Caire, le 5 janvier 2012.
L'ex-président égyptien Hosni Moubarak arrive sur une civière à son procès, au Caire, le 5 janvier 2012. — REUTERS/STRINGER

Le procureur a requis ce jeudi la peine capitale contre le président égyptien déchu Hosni Moubarak, lors de son procès qui a repris lundi Caire. «L'accusation réclame la peine maximale contre Moubarak et les autres accusés, à savoir la peine de mort par pendaison», a déclaré le procureur Moustafa Khater.

«Pour la mort d'une personne, on encourt la peine de mort, alors que devrait dire le tribunal lorsqu'il est question de la mort de centaines de personnes?», a-t-il ajouté. Le réquisitoire de Khater a déclenché applaudissements et acclamations chez certains hommes de loi présents, qui ont scandé: «La mort, la mort! Dieu est le plus grand!»

850 morts

Hosni Moubarak et ses co-accusés sont suspectés d’être impliqués dans le meurtre de manifestants lors de la révolte populaire de janvier et février 2011, qui a fait officiellement 850 morts. Il est également poursuivi pour corruption. Poussé par la rue, l'ex-rais a quitté le pouvoir le 11 février 2011.

L'ancien président, âgé de 83 ans, est arrivé au tribunal dans une ambulance et a comparu sur une civière. Il est jugé depuis le 3 août 2011, mais le procès avait été ajourné en septembre en raison d'une demande de récusation du président de la cour, jugé impartial par les défenseurs des parties civiles.

Le procès a été ajourné aux 9 et 10 janvier.