Afghanistan: Deux britanniques arrêtés pour détention d'armes

Reuters

— 

Deux Britanniques et deux Afghans ont été arrêtés à Kaboul en possession de 30 fusils d'assaut AK-K7 dont certains n'avaient aucun numéro de série, a rapporté ce mercredi la police afghane. Selon le chef de la police de Kaboul, Ayoub Salangi, les quatre hommes transportaient illégalement des armes et de nombreuses munitions dans l'est de la capitale où sont situées les bases militaires des forces étrangères.

«Certaines de ces armes n'avaient pas de numéros de série ou (les numéros) avaient été retirés», a dit à Reuters Ayoub Salangi. Les 30 fusils d'assaut appartenaient à une société de sécurité étrangère située à Kaboul. «Nous avons demandé à la compagnie de nous montrer sa licence mais elle ne l'a toujours pas fait.»

Des dizaines de sociétés de sécurité privées ont vu le jour après la chute du gouvernement des talibans en 2001 en Afghanistan. Leurs employés assurent notamment la protection des entreprises, des ambassades, du personnel expatrié et des locaux du gouvernement.