Algérie: Un des chefs d'Aqmi condamné à perpétuité par contumace,

© 2012 AFP

— 

Un des chefs les plus radicaux d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Abdelhamid Abou Zeid, a été condamné lundi à Alger à la perpétuité par contumace pour "constitution de groupe terroriste international", a indiqué l'un des avocats de la défense.
Un des chefs les plus radicaux d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Abdelhamid Abou Zeid, a été condamné lundi à Alger à la perpétuité par contumace pour "constitution de groupe terroriste international", a indiqué l'un des avocats de la défense. — afp.com

Un des chefs les plus radicaux d'Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), Abdelhamid Abou Zeid, a été condamné ce lundi à Alger à la perpétuité par contumace pour «constitution de groupe terroriste international», a indiqué l'un des avocats de la défense.

Abou Zeid «a été condamné à la perpétuité tandis que les cinq membres de sa famille ont écopé de 10 ans de prison chacun pour constitution de groupe armé international», a déclaré à l'AFP Me Omar Boukabouss. Le groupe était impliqué dans le rapt d'une trentaine d'Occidentaux en 2003. Quatre autres accusés ont été condamnés à cinq de prison chacun pour «appartenance à un groupe armé international» alors que deux ont été acquittés, a précisé l'avocat.

Jugé pour appartenance à un groupe terroriste international

L'accusation avait requis 20 ans de prison à l'encontre d'Abou Zeid, Mohamed Ghdir de son vrai nom, et des peines allant de 15 à 20 ans de prison à l'encontre des onze autres accusés.

La véritable identité d'Abou Zeid, un Algérie de 45 ans originaire de la localité de Debdeb, à la frontière algéro-libyenne, a été révélée pour la première fois au début de ce procès. Il était jugé avec onze accusés, détenus depuis 2010, dont cinq membres de sa famille, pour appartenance à un «groupe terroriste international», impliqué dans l'enlèvement de touristes étrangers en 2003.