Bahreïn: Certains verdicts rendus contre des opposants vont être révisés

Reuters

— 

Les autorités de Bahreïn ont annoncé ce lundi la création d'une commission judiciaire chargée de réexaminer certains verdicts rendus par des tribunaux militaires contre des participants aux manifestations antigouvernementales de l'an dernier.

Des magistrats civils siègeront à la commission chargée de réviser les verdicts en question, lesquels ne pouvaient être contestés en appel.

Des cas de morts sous la torture

Cette décision, dont rend compte l'agence de presse bahreïnie BNA, intervient à la suite des recommandations formulées par les enquêteurs nommés par les autorités pour se pencher sur les troubles de l'an dernier et la répression du mouvement de contestation.

Les tribunaux militaires ont prononcé cinq condamnations à mort et condamné plusieurs dirigeants de l'opposition à des peines de réclusion à perpétuité pour avoir organisé des manifestations, qui ont rallié essentiellement des chiites, la communauté majoritaire dans ce royaume dirigé par un souverain sunnite. L'enquête diligentée par le pouvoir sur les manifestations de l'an dernier a conclu que les personnes arrêtées avaient été systématiquement soumises à de mauvais traitements et étaient dans certains cas mortes sous la torture.