Nigeria: Tollé après le doublement des prix des carburants

Reuters

— 

Le prix des carburants a plus que doublé au Nigeria au lendemain de la suppression d'une subvention gouvernementale, suscitant la colère de l'opposition, des syndicats et de représentants de la société civile.

De nombreuses stations-services d'Abuja et de Lagos, capitales administrative et commerciale, sont restées fermées lundi, leurs responsables préférant attendre d'en savoir davantage pour ajuster leurs prix. De longues files d'attente se sont formées devant celles qui ont ouvert, où l'essence est proposée à 150 nairas le litre, contre 60 la veille.

Le Trades Union Congress et le Nigerian Labour Congress ont invité leurs adhérents, dont la mobilisation a déjà fait échec à de précédentes tentatives contre la subvention en question, à manifester à nouveau. Aucun rassemblement n'a toutefois été organisé ce lundi.