L'Inde se plaint du traitement réservé en Chine à un de ses diplomates

Reuters

— 

Le ministère indien des Affaires étrangères s'est plaint ce lundi auprès de Pékin du traitement réservé à l'un de ses diplomates, diabétique, qui n'a pas reçu d'assistance médicale alors qu'il fournissait une aide consulaire à deux ressortissants indiens jugés à Yiwu, dans l'ouest de la Chine.

S.Balachandran, du consulat de Shanghaï, n'a pas été autorisé à quitter la salle d'audience pour prendre ses médicaments contre le diabète. Il s'est effondré et a été hospitalisé, a-t-on appris auprès du gouvernement indien. «Nous avons dit très fermement à la Chine que ce n'était pas une manière de traiter des diplomates, qu'il aurait dû avoir accès à ses médicaments», a-t-on appris de même source.

Si les échanges commerciaux entre la Chine et l'Inde s'élèvent à plus de 50 milliards de dollars par an, les relations diplomatiques entre les deux voisins demeurent tendues depuis la sanglante guerre frontalière de 1962.