Attentats anti chrétiens

— 

Le président nigérian, Goodluck Jonathan, a proclamé samedi l'état d'urgence dans certaines régions du nord du pays, à la suite d'une série d'attentats antichrétiens. Un peu plus tôt, il s'est rendu à l'église catholique Sainte-Thérèse, à Madalla, près de la capitale Abuja, frappée par un attentat qui a fait 37 morts et 57 blessés.
Dès vendredi soir, le Président avait assuré que « le gouvernement combattra jusqu'au bout Boko Haram [secte djihadiste], l'organisation malfaisante qui veut semer le chaos ».