Irak: Al-Qaida revendique les attentats de Bagdad

© 2011 AFP

— 

Une série d'attentats à la bombe a frappé Bagdad jeudi, faisant 60 morts, au moment où une crise politique paralyse les institutions et menace le fragile équilibre entre chiites, majoritaires dans le pays, et sunnites.
Une série d'attentats à la bombe a frappé Bagdad jeudi, faisant 60 morts, au moment où une crise politique paralyse les institutions et menace le fragile équilibre entre chiites, majoritaires dans le pays, et sunnites. — Khalil al-Murshidi afp.com

L'Etat islamique d'Irak, affilié à Al-Qaida, a revendiqué les attentats qui ont fait 60 morts jeudi dernier à Bagdad, rapporte ce mardi le centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE).

Dans un communiqué, cité par SITE, ce groupe a donné des précisions sur l'un de ces attentats, commis à Karrada, dans le centre de Bagdad, et promis de révéler des détails sur les autres attaques. «L'Etat islamique d'Irak sait où et quand frapper et les moujahidines ne resteront pas les mains croisées alors que le projet iranien pernicieux est en train de révéler son mauvais visage» en Irak, indique notamment ce communiqué.

Ce n'est pas la première fois que ce groupe revendique des attentats en Irak, qui connaît un regain de violences sur fond de dispute entre le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki et le vice-président sunnite Tarek al-Hachimi.