Syrie: Scènes de carnage à Homs

Reuters

— 

Une vidéo amateur tournée par des opposants syriens montre des scènes de carnage et des habitants terrorisés à Homs, foyer de l'opposition au régime du président Bachar al Assad, où vingt-trois personnes auraient été tuées ce lundi dans les bombardements de l'armée.

Sur un des extraits vidéo, quatre corps disloqués, apparemment des civils, baignent dans leur sang dans une allée du quartier historique de Bab Amro. Les visages sont balafrés, les cervelles se répandent sur le sol.

"Bab Amro, 26 décembre 2011, les bombardements à l'aveugle se poursuivent dans le quartier", commente la voix off, couvrant des cris de femmes.

"Où sont les Arabes? Où est la communauté internationale? Voilà ce qui est arrivé après que des tirs de mortier se sont abattus sur notre quartier", poursuit la voix off sur des images montrant des immeubles en ruines.

"Ce sont des maisons détruites. Allah Akbar, Allah Akbar (Dieu est grand), les martyrs sont dans les rues. Les ambulances ne peuvent pas venir jusqu'ici."

"C'est un véritable massacre. On tire au mortier sur les gens", a déclaré à Reuters un habitant, Fadi.

Selon l'Onu, la répression du mouvement de contestation du régime a fait plus de 5.000 morts depuis la mi-mars.

Le régime syrien, pressé par la communauté internationale de mettre un terme à cette répression, impute les violences à des groupes armés et fait état de plus de 2.000 policiers et soldats tués.