Nicolas Sarkozy condamne les attentats au Nigéria

Reuters

— 

Nicolas Sarkozy a condamné dimanche la série d'attentats à la bombe contre des églises chrétiennes qui a endeuillé le jour de Noël au Nigéria.

Ces attentats, qui ont fait au moins 27 morts et de nombreux blessés, ont été revendiqués par la secte islamiste Boko Haram.

Dans un communiqué, le président français "condamne avec la plus grande fermeté la série d'actes de violence perpétrés au Nigéria au cours des derniers jours".

"La France adresse ses condoléances aux autorités et au peuple du Nigéria, et leur exprime sa solidarité dans leur combat contre le terrorisme et pour la consolidation de la démocratie et de l'Etat de droit sur l'ensemble du territoire nigérian", ajoute le communiqué.