Obsèques de Vaclav Havel: Les Tchèques disent adieu à l'icône de la Révolution de velours

ADIEUX Chefs d'Etat, anciens prisonniers politiques ou artistes persécutés sous l'ancien régime communiste vont rendre hommage au père de la Révolution de Velours...

© 2011 AFP

— 

Le cercueil de l'ancien président tchèque, Vaclav Havel, est exposé à Prague, le 21 décembre 2011.
Le cercueil de l'ancien président tchèque, Vaclav Havel, est exposé à Prague, le 21 décembre 2011. — REUTERS/Bernadett Szabo

Les Tchèques et avec eux un grand nombre d'hôtes de marque étrangers vont dire ce vendredi à Prague un dernier adieu à l'ancien président, homme de théâtre et héros de la Révolution de velours anticommuniste de 1989, Vaclav Havel, décédé dimanche à l'âge de 75 ans. Le président français Nicolas Sarkozy, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton et son époux Bill Clinton, ex-président des Etats-Unis, ainsi que le Premier ministre britannique David Cameron figurent parmi un millier d'invités à la cérémonie d'adieu.

Une quinzaine d'autres chefs d'Etat doivent aussi accompagner les dirigeants tchèques et la veuve de Vaclav Havel, Dagmar Havlova, à la cathédrale Saint-Guy au Château de Prague, siège officiel de la présidence tchèque. Ce lieu de culte a été pendant de longs siècles le théâtre des couronnements des rois de Bohême. Depuis la création de la Tchécoslovaquie sur les ruines de l'Autriche-Hongrie (1918), le Château est le siège officiel de la présidence de la République.

La messe célébrée par deux anciens prisonniers politiques

Une messe doit y être concélébrée à midi par l'archevêque de Prague Dominik Duka et l'evêque auxiliaire Vaclav Maly, tous deux prisonniers politiques sous l'ancien régime communiste qui s'est effondré avec la «Révolution de velours» pilotée par Vaclav Havel en 1989. Aux sons des cloches, les Tchèques observeront dans tout le pays à midi une minute de silence, au troisième et dernier jour du deuil national.

Dans le même temps, 21 coups de canon retentiront en hommage au président tchécoslovaque puis tchèque en 1989-2003, qui s'est éteint dans le sommeil dimanche matin dans sa maison de campagne de Hradecek, à 150 km de Prague. Le successeur de Vaclav Havel au poste de président tchèque, Vaclav Klaus, le chef de la diplomatie Karel Schwarzenberg et l'ancienne secrétaire d'Etat américaine d'origine tchèque Madeleine Albright, amie personnelle de Vaclav Havel, prononceront des discours.

La cérémonie à la cathédrale Saint-Guy sera suivie dans l'après-midi par l'incinération du corps dans un crématorium pragois. L'urne avec ses cendres sera déposée dans quelques jours dans le tombeau familial, dans un cimetière pragois. Vendredi soir, de nombreux artistes alternatifs, parmi lesquels le groupe Plastic People of the Universe persécuté sous le régime communiste, rendront à leur tour un dernier hommage à l'ex-président et grand amateur de rock, lors d'un concert dans le centre de Prague.