Palestine: Le Hamas prêt à rejoindre l'OLP d'Abbas

PROCHE-ORIENT Un premier pas vers une réconciliation...

Reuters

— 

Le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, a affirmé vendredi à Damas que les dernières propositions israéliennes pour la consolidation du cessez-le-feu à Gaza restaient "peu claires et incomplètes", et signifiaient la poursuite du blocus du territoire palestinien.
Le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, a affirmé vendredi à Damas que les dernières propositions israéliennes pour la consolidation du cessez-le-feu à Gaza restaient "peu claires et incomplètes", et signifiaient la poursuite du blocus du territoire palestinien. — AFP/SYRIAN TV

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a annoncé jeudi qu'il envisageait de rejoindre l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, un premier pas vers la réconciliation entre les différentes factions palestiniennes.

Mahmoud Abbas, le chef du Hamas Khaled Mechaal et d'autres responsables de mouvements palestiniens, étaient réunis jeudi au Caire pour mettre sur pied un comité chargé de préparer l'unification de l'ensemble des factions palestiniennes au sein de l'OLP. Ce comité est chargé de préparer une élection interne au sein de l'OLP pour faciliter l'intégration du Hamas et du Djihad islamique.

 

Israël refuse de dialoguer avec le Hams

Selon un responsable palestinien qui a requis l'anonymat, Khaled Mechaal a dit à Abbas que le Hamas était «favorable à une résistance pacifique et à une trêve à Gaza et en Cisjordanie.»

 

Un porte-parole du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a estimé que la main tendue d'Abbas au Hamas allait ruiner toute chance de paix et a appelé la communauté internationale à ne pas reconnaître ou apporter une légitimité au mouvement islamiste qui dirige la bande de Gaza depuis 2007.