Bagdad : Au moins 63 morts et 194 blessés dans une série d’attentats (nouveau bilan)

Avec Reuters

— 

Une dizaine d'explosions ont frappé ce jeudi des quartiers chiites de Bagdad, faisant au moins 63 morts et 194 blessés moins d'une semaine après le retrait des derniers soldats américains, a annoncé le ministère de la Santé.

Ces attaques coordonnées contre la communauté chiite sont le signe supplémentaire d'un regain de tension en pleine crise entre chiites et sunnites au sommet de l'Etat.

Cibles de «nature politique»

«Le moment et les lieux choisis pour ces attaques confirment (...) la nature politique des cibles», a déclaré le Premier ministre chiite Nouri al Maliki, dans un communiqué. Des mines ont explosé dans la matinée dans les quartiers d'Amil, Alaoui, Chaab et Choula. Une voiture piégée a également explosé à Doura, dans le sud de Bagdad, et un kamikaze a fait exploser une ambulance près d'un bâtiment gouvernemental du quartier de Karrada. 

«On a entendu le bruit d'une voiture, puis des freins, puis une énorme explosion. Toutes nos vitres et nos portes sont explosées, de la fumée noire a envahi l'appartement», a raconté Maysoun Kamal, habitant d'une résidence proche du lieu de l'explosion.

C'est dans ce quartier commerçant que le bilan semblait le plus lourd, s'élevant à 18 morts et 44 blessés selon une source hospitalière.