Monde

Les Etats-Unis ne relèvent pas leur niveau d'alerte en Corée du Sud

Les Etats-Unis n'ont pas pour l'instant relevé le niveau d'alerte de leurs 28.500 soldats stationnés en Corée du Sud, ont annoncé ce lundi des responsables militaires américains après la mort du dirigeant nord-coréen Kim Jong-il.

Selon la Corée du Sud, Pyongyang a procédé à un tir expérimental de missile à courte portée avant l'annonce de la disparition du cher dirigeant. Mais à en croire un responsable américain s'exprimant sous le sceau de l'anonymat et désireux, semble-t-il, de minimiser cette information, ce tir ne paraît pas lié à la mort de Kim Jong-il.

Un autre responsable américain a, pour sa part, reconnu que cet essai avait peut-être été programmé avant ce décès.