Kim Jong-un et son père, Kim Jong-il, le 25 octobre 2011.
Kim Jong-un et son père, Kim Jong-il, le 25 octobre 2011. — KCNA KCNA/REUTERS

PORTRAIT

Corée du Nord: Qui est Kim Jong-un?

Celui qui devrait prendre les rênes de la Corée du Nord suivra probablement la même ligne que son père...

Dernière info (6h55): La télévision d'Etat nord-coréenne KCNA vient d'appeler Kim Jong-un «le grand successeur».

Le dictateur est mort, vive le dictateur. Dimanche, la télévision nord-coréenne a annoncé la mort de Kim Jong-il, décédé samedi d'une crise cardiaque lors d'un voyage en train. Sauf surprise, son fils cadet, Kim Jong-un, devrait lui succéder. Et continuer de tenir le pays d'une poigne de fer, estiment les experts.

On ne connait pas grand chose sur Kim Jong-un. Même sa date de naissance officielle, le 8 janvier 1984, est contestée. Fils cadet de Kim Jong-il, il aurait gagné les faveurs de son père à mesure que l'ainé, Kim Jong Nam, tombait en disgrâce, notamment suite à un voyage au Japon, en 2001.

 

Une expérience limitée

Dépourvu d'expérience, Kim Jong-un a été bombardé en septembre 2010 à des postes de responsabilités politiques et militaires, devenant officiellement l'équivalent d'un général quatre étoiles.

 

Son nom figure en tête de la liste des personnalités composant la commission d'organisation des funérailles de son père, ce qui semble signifier qu'il la présidera. La soeur de Kim Jong-il et son mari ont aussi été promus en 2010, ce qui pourrait être le signe de la constitution d'un triumvirat familial permettant à cette dynastie de poursuivre un règne entamé dès la création du pays au sortir de la Seconde Guerre mondiale.

 

A la mort du père fondateur du régime, Kim Il-sung, en 1994, son fils, Kim Jong-il, a continué dans la droite lignée. Sauf surprise, la 3e génération devrait maintenir le cap. Les experts de la Corée du Nord considèrent que Kim Jong-un, qui a notamment étudié en Suisse sous un pseudonyme, a l'intelligence et la fermeté nécessaires à la conduite du régime, même si son âge et le faible délai qui lui a été laissé pour se préparer à la succession de son père constituent des handicaps.

La succession animée

 

En 2010, le studio d'animation sud-coréen NMA imaginait la succession: