L'Otan met fin à sa mission d'entraînement en Irak

Reuters

— 

L'Otan a mis fin ce samedi à sa mission d'entraînement lancée il y a sept ans en Irak, parallèlement au retrait des dernières troupes américaines du pays.

L'alliance atlantique avait annoncé lundi qu'elle mettrait un terme à cette mission, après l'échec d'entretiens avec des responsables irakiens visant à en prolonger la durée.

Les tractations ont échoué en raison de désaccords sur le cadre légal définissant l'action de l'Otan en Irak. Washington demandait notamment une immunité juridique pour ses soldats.

«Nous respections les décisions prises par l'Irak souverain et saluons le fait que l'Irak est pleinement maître du chemin qu'il emprunte», a commenté le général Robert Caslen, commandant de la mission d'entraînement de l'Otan, lors de la cérémonie en marquant la fin.

L'Otan avait débuté sa mission d'entraînement en Irak en 2004. Contrairement à celle mise en place en Afghanistan, celle d'Irak était restée discrète et de faible ampleur.

L'Alliance fournissait notamment une expertise dans des domaines tels que la logistique et la police. Une centaine d'instructeurs ont ainsi formé plus de 5.000 militaires et 10.000 policiers.