Législatives au Gabon: Peu d'affluence pour un scrutin acquis au pouvoir

© 2011 AFP

— 

Les bureaux de vote censés accueillir quelque 700.000 électeurs gabonais, ouverts avec au moins une heure de retard, ont connu peu d'affluence samedi matin, pour un scrutin législatif semblant dores et déjà acquis au Parti démocratique Gabonais du président Ali Bongo.
Les bureaux de vote censés accueillir quelque 700.000 électeurs gabonais, ouverts avec au moins une heure de retard, ont connu peu d'affluence samedi matin, pour un scrutin législatif semblant dores et déjà acquis au Parti démocratique Gabonais du président Ali Bongo. — Patrick Fort afp.com

Les bureaux de vote censés accueillir quelque 700.000 électeurs gabonais, ouverts avec au moins une heure de retard, ont connu peu d'affluence samedi matin, pour un scrutin législatif semblant dores et déjà acquis au Parti démocratique Gabonais du président Ali Bongo.

Le scrutin destiné à renouveler les 120 députés de l'assemblée nationale gabonaise a démarré ce matin à 08h00 locales (07h00 GMT), soit avec une heure de retard. Dans les bureaux visités par des journalistes de l'AFP, une très faible affluence a été constatée, alors que l'un des enjeux principaux de cette journée sera le taux de participation après l'appel d'une partie de l'opposition à boycotter, voire entraver les opérations de vote.

A l'école publique Ba-Oumar du quartier Bas de Gué-gué de Libreville, seuls quatre votants étaient présents à l'ouverture, alors qu'à l'école communale de Médoune (nord), une seule personne attendait pour passer dans l'isoloir.

"Je suis venu tôt car j'ai d'autres choses à faire, il y a eu un mot d'ordre d'appel au boycott mais le vote est un devoir civique", a déclaré le premier votant de l'école de Médoune, Lucien-Patrick Landoubé, enseignant.

Les résultats, qui devraient être connus "probablement jeudi" selon une source proche de la commission électorale nationale autonome et permanente (Cénap), conforteront très probablement la majorité absolue du PDG au pouvoir qui dispose aujourd'hui avec ses alliés de 98 des 120 sièges.