Les Syriens dans la rue, treize morts recensés

Reuters

— 

Des centaines de milliers de Syriens sont descendus vendredi dans les rues de plusieurs villes du pays pour s'opposer au président Bachar al Assad, rapportent des militants pro-démocratie.

Selon eux, la répression de ces manifestations a fait 13 morts, la plupart dans la ville de Homs, où 200.000 personnes auraient défilé contre le régime. Cette mobilisation massive est intervenue au lendemain du Moscou sur ce sujet. (voir ) La France a dit prendre "comme un développement positif la décision russe de reconnaître que la profonde dégradation de la situation en Syrie appelle une résolution du Conseil de sécurité", a déclaré Bernard Valero, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères. "Elle est prête à travailler avec tous ses partenaires mais souligne que le texte russe comporte des élements qui ne sont pas acceptables en l'état", a-t-il ajouté, faisant allusion au fait que la répression menée par le régime et la résistance populaire sont mises sur le même plan. Les Nations unies estiment que 5.000 Syriens ont péri en neuf mois de répression des manifestations. ">dépôt par la Russie au conseil de sécurité de l'ONU d'un projet de résolution évoquant le «recours disproportionné à la force par les autorités syriennes», une évolution notable dans le vocabulaire employé par Moscou sur ce sujet.

La France a dit prendre «comme un développement positif la décision russe de reconnaître que la profonde dégradation de la situation en Syrie appelle une résolution du Conseil de sécurité», a déclaré Bernard Valero, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères. «Elle est prête à travailler avec tous ses partenaires mais souligne que le texte russe comporte des élements qui ne sont pas acceptables en l'état», a-t-il ajouté, faisant allusion au fait que la répression menée par le régime et la résistance populaire sont mises sur le même plan.

Les Nations unies estiment que 5.000 Syriens ont péri en neuf mois de répression des manifestations.