Libye: Le président du CNT demande la restitution des milliards de Kadhafi

© 2011 AFP

— 

Le président du Conseil national de transition (CNT) en Libye, Moustapha Abdeljalil, a demandé vendredi à Varsovie le déblocage des actifs libyens à l'étranger, gelés par la communauté internationale au titre des sanctions contre le régime de Mouammar Kadhafi.
Le président du Conseil national de transition (CNT) en Libye, Moustapha Abdeljalil, a demandé vendredi à Varsovie le déblocage des actifs libyens à l'étranger, gelés par la communauté internationale au titre des sanctions contre le régime de Mouammar Kadhafi. — Mahmud Turkia afp.com

Le président du Conseil national de transition (CNT) en Libye, Moustapha Abdeljalil, a demandé vendredi à Varsovie le déblocage des actifs libyens à l'étranger, gelés par la communauté internationale au titre des sanctions contre le régime de Mouammar Kadhafi.

«Tout ce que demande le peuple libyen à la communauté internationale est d'essayer d'accélérer le processus de déblocage de nos actifs pour que nous puissions verser les salaires et revenir à la normale», a-t-il dit devant les participants à une conférence de l'Union européenne sur les droits de l'homme.

«Tout le monde a conscience que l'argent de Kadhafi, entre 140 et 160 milliards de dollars (entre 107 et 122 milliards d'euros), est gelé conformément à des décisions internationales (...) et qu'en retrouvant cet argent, nous pouvons aider les Libyens à se relever», a ajouté Abdeljalil, soulignant que jusqu'alors, seule une partie infime des sommes gelées avait été débloquée.

«Il y a la bureaucratie. Il y a aussi la crise financière dans le monde et il peut être intéressant pour les pays de garder cet argent pendant quelque temps», a-t-il commenté. La Libye de l'après-Kadhafi a besoin d'argent pour reconstruire le pays et aider les familles d'environ 25.000 insurgés tués dans les combats.