Convoi d'aide russe destiné aux Serbes autorisé à entrer au Kosovo

Avec Reuters

— 

Un convoi d'aide russe retenu depuis plusieurs jours à la frontière serbo-kosovare en raison d'un contentieux entre Belgrade et Pristina sur le contrôle de cette frontière a pu entrer au Kosovo vendredi, un compromis ayant été trouvé sur son escorte.

Le Kosovo, peuplé à 90% d'Albanophones, a proclamé son indépendance vis-à-vis de la Serbie en février 2008. Les Serbes peuplent quelques enclaves, notamment dans le Nord, en limite de la Serbie, et continuent de fonctionner comme s'ils faisaient encore partie intégrante de l'Etat serbe, refusant l'autorité de Pristina.

Une vingtaine de camions russes, chargés de 300 tonnes d'aide destinée à la population des enclaves serbes du nord du Kosovo, ont franchi vendredi le poste-frontière de Jarinje, occupé par des douaniers de la mission européenne EULEX et des soldats de maintien de la paix de la Kfor.