Chine: Un militant des droits de l'Homme renvoyé en prison

Reuters

— 

L'avocat chinois Gao Zisheng, figure de la défense des droits de l'Homme en Chine, a été renvoyé en prison après annulation d'une mesure de probation, annonce vendredi l'agence officielle de presse Chine nouvelle.

Le sort du dissident n'avait jusque-là donné lieu à aucune déclaration officielle dans l'année écoulée. Ses proches étaient sans nouvelles de lui depuis avril 2010.

«Il a gravement enfreint les règles de la probation»

Gao Zisheng a été condamné à trois ans de prison pour «incitation à la subversion contre le pouvoir d'Etat» en 2006. La justice avait assorti sa condamnation d'une période de probation de cinq ans, mais, selon sa famille, il a fait l'objet d'une surveillance constante avec de fréquents allers et retours en prison.

Dans une courte dépêche, Chine nouvelle indique qu'un tribunal de Pékin a «retiré la probation» et l'a envoyé en prison. «Il avait gravement enfreint les règles de la probation un certain nombre de fois, ce qui a conduit la cour à retirer sa probation», écrit sans plus de détails l'agence citant un communiqué de la justice chinoise.