Un coût de 350 milliards de dollars

— 

L'année 2011 devrait être la plus coûteuse de l'histoire de l'assurance avec un total de 108 milliards de dollars (près de 83 milliards d'euros) pour les dommages assurés, révèle Swiss Re dans une étude publiée hier. Le montant total des dommages est estimé à 350 milliards de dollars (près de 269 milliards d'euros). L'année a été notamment marquée par des séismes en Nouvelle-Zélande, un tsunami au Japon et des inondations toujours en cours en Thaïlande. Elle détrône ainsi 2005, qui avait vu l'ouragan Katrina ravager La Nouvelle-Orléans. Plus de 30 000 personnes ont perdu la vie à la suite de catastrophes naturelles en 2011. Le séisme suivi d'un tsunami qui a gravement endommagé la centrale nucléaire de Fukushima (Japon) en mars a impacté la branche à hauteur de 27 milliards d'euros, ce qui en fait la catastrophe la plus coûteuse. Le tremblement de terre en Nouvelle-Zélande a débouché sur des dégâts assurés de plus de 9 milliards d'euros, alors que les inondations en Thaïlande ont jusqu'à présent coûté près de 8,5 milliards d'euros.