Prison pour le vol du « Cri »

©2006 20 minutes

— 

Peines de prison et fortes amendes pour trois hommes impliqués dans le vol du tableau Le Cri, à Oslo en Norvège. Le chef-d'oeuvre du peintre norvégien Edvard Munch a été subtilisé le 22 août 2004 lors d'un vol spectaculaire. Deux hommes armés et encagoulés ont fait irruption, en plein jour, au musée Munch d'Oslo. Ils ont dérobé deux tableaux de l'artiste, Le Cri et La Madone, devant des visiteurs médusés. L'un des organisateurs du vol, le conducteur et le complice qui a fourni la voiture, ont été condamnés, hier, par le tribunal à des peines de quatre à huit ans de prison. Les deux premiers devront aussi verser quelque 96 millions d'euros au titre de dédommagements. Une somme colossale destinée à pousser les condamnés à révéler l'endroit où sont cachés les tableaux, trop connus pour être vendus sur le marché de l'art. Les deux principaux malfaiteurs, eux, sont toujours dans la nature. La municipalité d'Oslo promet toujours une récompense de 250 000 euros pour récupérer les tableaux.