2005, l'année la plus meutrière pour la presse

©2006 20 minutes

— 

Triste anniversaire pour la 16e Journée de la liberté de la presse. Selon le rapport annuel de l'organisation Reporters sans frontières publié aujourd'hui, l'année 2005 est la plus meurtrière pour la profession depuis dix ans. Au moins 63 journalistes ont été tués et plus de 1 300 menacés ou agressés.

Depuis 2001, RSF établit une liste des responsables politiques ou chefs de groupes armés qui portent atteinte à la liberté de la presse. Cette année, cinq noms ont été rajoutés à la liste qui en compte 37. Parmi ces nouveaux « prédateurs », le président iranien Mahmoud Ahmadinejad et les groupes armés Tamoul du Sri Lanka. La Chine, Cuba et l'Erythrée restent les nations qui emprisonnent le plus leurs journalistes.