L'Iran porte plainte à l'Onu après l'intrusion d'un drone US

Reuters

— 

L'Iran a porté plainte auprès du Conseil de sécurité de l'Onu à la suite de l'intrusion d'un drone américain dans son espace aérien le week-end dernier.

Téhéran a annoncé dimanche avoir abattu le petit avion de reconnaissance sans pilote qui survolait l'est du pays.

"J'ai l'honneur d'attirer votre aimable attention sur les opérations clandestines et les provocations du gouvernement des Etats-Unis contre la République islamique d'Iran, qui se sont intensifiées ces derniers mois", écrit l'ambassadeur d'Iran aux Nations unies, Mohammad Khazaee, dans une lettre au Conseil de sécurité.

Drone abattu

"Mon gouvernement, par la présente, demande la condamnation de tels actes d'agression et réclame des mesures claires et efficaces pour mettre fin à ces initiatives illégales et dangereuses", ajoute l'ambassadeur iranien.

Il précise que le drone RQ-170 a pénétré jusqu'à 250 km à l'intérieur du territoire iranien, atteignant la ville de Tabas, avant d'être abattu. Jeudi, le ministère iranien des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur de Suisse, qui représente les intérêts des Etats-Unis à Téhéran, pour condamner cette violation de l'espace aérien iranien.