Le Premier ministre israélien finalise sa coalition

©2006 20 minutes

— 

Un mois après sa courte victoire aux législatives israéliennes, Ehoud Olmert est parvenu, ce week-end, à former une majorité de gouvernement. Avec seulement 29 élus sur 120, le parti centriste Kadima, dirigé par Olmert, ambitionne de fixer les frontières permanentes d'Israël d'ici à 2010 en procédant à des retraits de Cisjordanie et en démantelant des dizaines de colonies juives isolées. Dans cette optique, il a signé successivement des accords de coalition avec le Parti des retraités (7 sièges), les travaillistes (19), et enfin dimanche soir avec le Shass religieux orthodoxe (12). L'alliance dispose donc d'une majorité de 67 députés et peut espérer obtenir l'investiture du Parlement avant la fin de la semaine.