Grande-Bretagne: L'Eglise craint de nouvelles émeutes

Avec Reuters

— 

L'archevêque de Cantorbéry, primat de l'Eglise d'Angleterre, craint de nouvelles émeutes dans le pays si les jeunes continuent d'être les laissés-pour-compte de la société. La Grande-Bretagne, traumatisée par les émeutes d'août qui ont fait cinq morts, tente de comprendre les raisons de cette flambée de violence, la pire depuis trente ans dans le royaume.

L'archevêque de Cantorbéry, Rowan Williams, dans une tribune publiée ce mardi par le Guardian, estime que le gouvernement britannique à dominante conservatrice, les écoles et les familles doivent tendre la main à une jeunesse déboussolée. «Sans cela, nous pouvons redouter de nouvelles scènes d'anarchie futile», dit-il.

Haine de la police et volonté de disposer de produits qu'ils ne peuvent pas s'offrir

Une étude du Guardian et de la London School of Economics montre que les émeutiers ont puisé leur colère dans la haine de la police et la volonté de disposer de produits qu'ils ne peuvent pas s'offrir. Mgr Williams lance un appel au gouvernement de David Cameron pour bien mesurer les conséquences des coupes budgétaires visant la jeunesse. Un million de jeunes ne trouvent pas d'emploi et les frais de scolarité explosent dans les universités.

Le leader spirituel des 77 millions d'Anglicans avait déjà pris des positions remarquées en estimant que les plus nantis ne contribuaient pas suffisamment au plan d'austérité et en soutenant les «indignés» britanniques qui ont campé devant la cathédrale Saint-Paul de Londres.