Un Australien enlevé dans le sud des Philippines

Avec Reuters

— 

La police philippine est toujours à la recherche d'hommes armés soupçonnés d'appartenir au groupe islamiste d'Abou Sayyaf, une organisation considérée comme terroriste par les Etats-Unis et réputée liée à Al QaÏda, qui ont enlevé lundi un ressortissant Australien dans le sud de l'île.

Warren Richard Rodwell, un vétéran de l'armée australienne, a été enlevé lundi soir à son domicile, dans la ville d'Ipil, dans l'île de Mindanao, a annoncé le porte-parole de l'armée, le lieutenant Randolf Cabangbang. Rodwell a tenté de résister et a été traîné jusqu'à un véhicule qui a pris la fuite, a-t-il précisé. «Nous sommes toujours à la recherche de ces hommes pour les empêcher d'emmener leur otage dans les îles voisines», a-t-il dit à la presse.

Le groupe Abou Sayyaf est le plus meurtrier des mouvements islamistes qui luttent contre le gouvernement des Philippines, pays à majorité chrétienne. En juin, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l'Australie ont déconseillé à leurs ressortissants de se rendre dans le sud des Philippines et d'éviter notamment les stations balnéaires de la région en raison des risques élevés d'enlèvements et d'attentats à la bombe.