Total suspend ses activités en Syrie pour se conformer aux sanctions européennes

A.-L.B. avec AFP

— 

La compagnie pétrolière Total a annoncé, ce lundi, suspendre ses activités en Syrie pour se conformer aux sanctions européennes.

Depuis neuf mois, le régime du président Bachar el Assad réprime dans le sang la contestation. La répression en Syrie aurait fait 4.000 morts. Ce lundi, trente-quatre Syriens enlevés par des "Shabiha", des miliciens pro-régime, ont été retrouvés morts dans la ville de Homs (centre), a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).